… il était possible de stocker la chaleur sur le long terme et sans perte?

Transition énergétique 2.0

Le plus grand défi dans le domaine des énergies renouvelables n’est pas la production mais le stockage de la chaleur et de l’électricité. En règle générale, les conditions climatiques en Allemagne permettent de produire suffisamment de chaleur à partir du vent et du soleil au courant de l’année pour garantir une fourniture intégrale – le problème est cependant la distribution spatiale et particulièrement temporelle sur l’année. L’objectif doit donc être de développer des produits pouvant stocker la chaleur le plus longtemps possible avec le moins possible de pertes.

Plus

Une caractéristique de base de la thermobatterie est le stockage de la chaleur ne pouvant pas être consommée immédiatement. Même l’excédent de courant permet le chargement, cependant la chaleur emmagasinée ne peut plus être convertie en électricité. En principe, l’utilisation de la thermobatterie n’est intéressante qu’en association avec les énergies renouvelables. Dans les autres cas (chaleur résiduelle industrielle, centrale de cogénération), les économies d’énergie sont plus économiques.

IDans le domaine des énergies renouvelables, les conditions-cadres ne sont pas définies précisément : le soleil et le vent ne « fonctionnent » pas selon un planning. L’utilisation et la mise à disposition de la chaleur interagissent également d’une manière qui reste encore à analyser. En règle générale, la distribution la plus large possible sur un grand nombre de consommateurs améliore l’efficacité de la thermobatterie.

La technologie

Le principe

Le surrefroidissement

HM a développé un accumulateur thermique à chaleur latente en forme de thermobatterie, sur la base du « surrefroidissement ». Le surrefroidissement est un état utilisé également pour les coussins chauffants. Le terme décrit dans la thermodynamique l’abaissement de la température d’un fluide en-dessous de son point de solidification sans qu’il se solidifie. Le fluide surrefroidi présente alors une température inférieure à celle qui correspond à son état. Dans cet état, la chaleur latente contenue est emmagasinée durablement et peut être libérée à nouveau lors du déclenchement (cristallisation). De cette manière, l’utilisation des énergies solaire et éolienne, par exemple, n’est plus conditionnée à la consommation directe.

Accumulateur thermique à chaleur latente

Communément, les accumulateurs utilisant seulement le changement d’état sont également appelés accumulateurs latents. Actuellement, seule la société HM Heizkörper propose l’accumulation latente pour la production d’eau chaude / l’assistance de chauffage également avec le surrefroidissement. Il convient de différencier l’accumulation latente passive (lors du changement d’état, la chaleur est emmagasinée ou restituée sans modification de température et sans action supplémentaire) et l’accumulation latente active (en surrefroidissement, la chaleur stockée est restituée de manière ciblée grâce à une impulsion).

Construction modulaire

La thermobatterie SU-C est composée de plusieurs cylindres identiques en acier inoxydable (diamètre env. 500 mm, hauteur env. 2 000 mm). La chaleur absorbée est stockée durablement dans les accumulateurs individuels dans le fluide de stockage, l’acétate de sodium trihydrate.

La construction modulaire permet d’une part une adaptation flexible aux exigences les plus variées. D’autre part, une installation de thermobatterie peut également être étendue au fur et à mesure. De plus, les mises à niveau et développements peuvent être installés facilement.

Le Pionnier

La thermobatterie LOT

La thermobatterie LOT est un accumulateur en acier inoxydable à utilisation conventionnelle,
sur lequel l’accumulation latente en surrefroidissement est possible.

Plus

Alors que le volume d’accumulation latente ne représente au départ qu’une partie de la capacité totale d’accumulation, tous les processus déjà présents dans ce modèle sont également utilisés dans la version SU-C de la thermobatterie. La LOT sert d’une part de projet test pour l’essai de l’accumulation à surrefroidissement – d’autre part, la LOT peut également être considérée comme une étape préalable à une extension vers SU-C après la prise en compte des besoins concrets de l’utilisateur.

Les systèmes

1 principe, 2 variantes système

LOT

SU-C

Le profil d’utilisateur

Qui est thermobatterie die admissible?

La batterie thermique est pas encore disponible dans la grande distribution. Notre groupe cible est avant tout constructeur ambitieux qui a également pris en compte le caractère idéal et innovant de la batterie thermique sur une période de récupération de béton au-delà. Le fonctionnement efficace d’une batterie thermique exige qui est vérifié à l’avance conjointement par le propriétaire du bâtiment, le fonctionnement installierendem et radiateurs HM, si les conditions nécessaires à un tel présent. Une liste de contrôle appropriée est disponible pour cela.

Votre pack système

Conseil, planification et montage avec i-Select

Le programme i-select de HM comprend tous les composants pour une transition énergétique durable et efficace. Nos partenaires professionnels vous fournissent un pack système comprenant énergie solaire thermique, thermobatterie, contrôleur et / ou radiateur à économie d’énergie.

Plus

Au centre de chaque pack se trouve la solution de stockage : LOT ou SU-C. La commande sert à contrôler à la fois la thermobatterie et l’énergie solaire thermique. Les radiateurs à économie d’énergie participent, si vous le souhaitez, à assurer l’utilisation la plus efficace possible de l’énergie lors de la réintroduction de la chaleur dans le circuit de chauffage.

Nos partenaires professionnels vous proposent volontiers un service complet de conseil concernant toutes les solutions de pack i-select. Et lorsqu’il s’agit également du montage et de la mise en service, vous pouvez également compter sur notre service complet d’assistance professionnelle. Êtes-vous prêt pour la technologie du futur ?